Meilleurs Voeux 2014

Chers amis je vous souhaite d’abord beaucoup de bonheur, de santé, de réussite pour l’année 2014.

Je souhaite aussi que notre combat commun pour l’amélioration de vie des personnes handicapées connaisse de nouveaux succès.

En tant que secrétaire national de l’UMP et Président-Fondateur d’HANDI POP’, je devrais me présenter aux élections municipales de mars 2014 à Paris dans l’objectif de continuer à défendre nos objectifs communs.

Le travail à faire reste immense les personnes valides et personnes handicapées ne disposent en réalité pas des mêmes droits, et par conséquent n’ont pas encore de manière équitable accès au marché du travail, du logement, des transports et de l’éducation.

Aujourd’hui, dans le domaine du handicap, la situation des personnes handicapées est préoccupante : une augmentation de 60% du taux de chômage de cette population en 4 ans, un taux d’emploi autant dans le secteur privé que public inférieur à 4%, alors que la loi en prévoit 6%.

La loi du 11 février 2005 – votée par une majorité de droite – avait fixé à 2015 la date à laquelle nos infrastructures doivent être accessibles aux Français en situation de handicap. À un an de l’échéance, force est de constater que le gouvernement n’a pas pris la mesure des enjeux. Plus généralement, depuis le début du gouvernement socialiste, aucune action concrète n’a été lancée, aucune mesure forte n’a été annoncé. De sorte que 10 % des hommes et femmes qui vivent le handicap au quotidien ont le sentiment que, pour eux, plus rien n’est fait dans ce pays. Alors que le handicap, doit être l’affaire de chaque personne. Nous sommes tous susceptibles d’y être confrontés, que ce soit dans notre entourage,  dans notre famille, ou bien nous mêmes.

Nous personnes en situations de handicap devons nous mobiliser pour donner un nouveau souffle aux politiques du handicap avec des mesures concrètes.

Notre mobilisation est nécessaire pour que nous ne soyons plus considérés comme des citoyens de seconde zone.

Vous pouvez compter sur la mienne.

Frédéric Bouscarle

Actualités

Chers amis,

Le Président de la République François Hollande, sur proposition de son nouveau Premier Ministre Manuel Valls, vient de nommer le nouveau gouvernement.

Après 24h d’intenses tractations, où les plus folles rumeurs ont fuité, on apprend que finalement le même gouvernement est reconduit.

Certes un nouveau Premier Ministre a été nommé. Le gouvernement s’est resserré à 16 ministres et plus d’une quinzaine de ministres ont été remerciés.

Mais seuls deux nouveaux ministres font leur apparition et la plupart des ministres de l’ancien gouvernement conservent leurs mêmes attributions.

Pire ! Les affaires sociales qui ont été au cœur du rejet manifesté par les Français à l’occasion des municipales contre l’actuelle majorité, restent dans l’expectative. Non seulement la ministre Marisol Touraine, connue pour son incapacité notoire à négocier, est reconduite dans ses fonctions, mais en plus le portefeuille de la santé reste orphelin, faute de ministre dédié !

Mais de qui se moque-t-on ?

Par la précipitation de ce remaniement, Monsieur François Hollande, déjà personnellement responsable de l’échec de l’action du précédent gouvernement Ayrault, s’illustre, une fois de plus, par son incompétence totale en la matière !

À trop vouloir plaire à tout le monde, il ne satisfait plus personne! Résultat ? Les Verts ont claqué la porte et les radicaux étaient à deux doigts de les rejoindre.

À trop vouloir changer les choses, il ne change rien! Résultat? Les mêmes ministres sont là et, pire, il en manque !

Finalement, le changement ce n’est pas maintenant, mais toujours pour demain !

STOP ! C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase !

Arrêtons les discours de posture qui virent à l’imposture !

Les citoyens handicapés ne veulent plus de discours, mais des actes et de vrais responsables !

 

 

 

Frédéric BOUSCARLE

Conseiller du 10ème arrondissement de Paris

Secrétaire National de l’UMP en charge du handicap

Président de l’association HANDI POP’

 

12657694013_97b4405999_c

Chers amis,

Au nom de la liste soutenue par Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, je remercie chaleureusement les électrices et les électeurs qui ont voté pour nous et qui nous ont permis de gagner plusieurs sièges au Conseil du 10ème arrondissement de Paris. Vous avez ainsi montré votre intérêt pour nos idées, notre projet, votre souhait d’un autre mode de gouvernance pour Paris et notre arrondissement. Vous avez eu confiance en notre capacité à apporter un souffle nouveau, à construire un programme durable et d’éviter certaines dérives et le déclassement de Paris.

Vous avez été nombreux à exprimer votre intérêt pour les politiques du handicap à mettre en place et à désavouer le bilan du maire sortant du 10ème arrondissement dans ce domaine.

Les françaises et les français ont compris que le discours affiché par le parti socialiste n’est qu’un vulgaire apparat. Il masque leur réel désintérêt pour la question du handicap, et de manière plus générale, envers toutes les personnes vivant dans la précarité.

Grâce à vous, les idées que nous défendons à Handi Pop’ seront portées au Conseil municipal du 10ème arrondissement de Paris.

Vous pouvez compter sur moi pour continuer à défendre une ligne politique constructive, réaliste et bénéfique à toutes les parisiennes et tous les parisiens.

 

 

Frédéric Bouscarle

Élu conseiller du 10ème arrondissement de Paris

Secrétaire National de l’UMP en charge du handicap

Président d’ HANDI POP’

Avec la loi de février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, la loi donnait dix ans aux transports et aux établissements accueillant du public (boutiques, écoles, transport, services publics…) pour se mettre aux normes d’accessibilité. Mais le gouvernement Ayrault a décidé de rallonger les délais et de revenir sur le principe de l’accessibilité pour tous, qui concerne pourtant des millions de personnes, celle-ci étant loin d’être une réalité. Il y a quelques jours, l’Association des paralysés de France publiait son baromètre annuel révélant qu’environ 50 % des écoles et seulement 42% des réseaux de bus étaient accessibles aux personnes à mobilité réduite.

En 2012, la ministre déléguée aux Personnes handicapées et la Lutte contre l’exclusion, Marie-Arlette Carlotti, s’était engagée à «maintenir le 1er janvier 2015 comme date butoir ». Encore une promesse non tenue par le Gouvernement Ayrault.

HANDI POP’ tient à manifester son vif mécontentement à l’égard d’une telle décision qui, une fois de plus, cède à la facilité au lieu de s’engager à bras le corps dans la lutte contre les discriminations liées au handicap.

Le 20 février dernier, notre famille politique, a organisé une convention nationale pour relancer une politique du handicap ambitieuse et pragmatique. Nous avons appelé l’Etat à assumer son rôle en la matière et à ne pas se « défausser » sur les collectivités locales, ni reporter l’objectif d’accessibilité. L’esprit de la loi du 11 février 2005 nous est très précieux à chacun et nous souhaitons qu’il soit enfin véritablement applicable dans tous les domaines de la vie en société. Le handicap doit être le champ essentiel et premier de la solidarité nationale !

+ d'actualités

Agenda

There are currently no events to display.

Suivez-nous !

twitter facebook dailymotion Youtube

Flickr


By Erik Rasmussen
campus 2011 ump marseilles projet 2012 ump site de ump