L’édito du Président Frédéric BOUSCARLE

Chers amis

Je souhaite aussi que notre combat commun pour l’amélioration de vie des personnes handicapées connaisse de nouveaux succès.

Le travail à faire reste immense les personnes valides et personnes handicapées ne disposent en réalité pas des mêmes droits, et par conséquent n’ont pas encore de manière équitable accès au marché du travail, du logement, des transports et de l’éducation.

Aujourd’hui, dans le domaine du handicap, la situation des personnes handicapées est préoccupante : une augmentation de 60% du taux de chômage de cette population en 4 ans, un taux d’emploi autant dans le secteur privé que public inférieur à 4%, alors que la loi en prévoit 6%.

La loi du 11 février 2005 – votée par une majorité de droite – avait fixé à 2015 la date à laquelle nos infrastructures doivent être accessibles aux Français en situation de handicap. À un an de l’échéance, force est de constater que le gouvernement n’a pas pris la mesure des enjeux. Plus généralement, depuis le début du gouvernement socialiste, aucune action concrète n’a été lancée, aucune mesure forte n’a été annoncé. De sorte que 10 % des hommes et femmes qui vivent le handicap au quotidien ont le sentiment que, pour eux, plus rien n’est fait dans ce pays. Alors que le handicap, doit être l’affaire de chaque personne. Nous sommes tous susceptibles d’y être confrontés, que ce soit dans notre entourage,  dans notre famille, ou bien nous mêmes.

Nous personnes en situations de handicap devons nous mobiliser pour donner un nouveau souffle aux politiques du handicap avec des mesures concrètes.

Notre mobilisation est nécessaire pour que nous ne soyons plus considérés comme des citoyens de seconde zone.

Vous pouvez compter sur la mienne.

Frédéric Bouscarle

Actualités

C’est avec une très vive émotion que nous avons appris le décès de Charles Pasqua.

Gaulliste historique, il fut un grand défenseur de la République. Il incarnait par excellence, l’Autorité de l’Etat.

Nos routes se sont croisées à Handipop, où, en tant que Sénateur, il s’est beaucoup battu avec fermeté pour la dignité des personnes handicapées.

Après le départ de Philippe Séguin il y a cinq ans, la France perd non seulement un grand serviteur, mais aussi une certaine idée de la Résistance et une véritable icône d’une génération entière de militants.

A sa famille et à ses proches, nous adressons nos plus sincères condoléances et toute notre affection pour ce personnage chaleureux et d’une grande intelligence.

Frédéric BOUSCARLE

Le Journal Sud-Ouest vient d’annoncer qu’un professeur malentendant d’un lycée professionnel de Bègles (Gironde) a essuyé des insultes suivies de coups en classe au début du mois de juin. Après avoir été insulté, il a été frappé par plusieurs lycéens, tandis qu’un ou plusieurs autres élèves filmaient la scène. L’affaire a été révélée après la découverte d’une vidéo de la scène par une mère d’élève.

Suite à cet incident très grave, HANDIPOP tient à exprimer toute sa solidarité et son soutien indéfectible envers ce jeune professeur qui a été littéralement traité comme un chien. Nous exigeons que Mme Najat Vallaud-Belkacem réagisse sur ce grave incident et mette en œuvre toutes les dispositions destinées à éviter que cela se reproduise.

Ce grave incident est totalement inacceptable et soulève de nombreuses interrogations auxquelles est confrontée l’Education Nationale depuis plusieurs années.

Tout d’abord ce grave incident relance la question de la responsabilité pénale des mineurs et donc, de la nécessité de réformer l’Ordonnance de 1945 sur la justice des mineurs. A l’heure où Mme Taubira s’apprête à réformer cette loi pour l’assouplir, ce grave incident doit l’interpeller et la rappeler qu’une approche éducative de la question, si elle est en effet nécessaire, ne suffit pas.

Par ailleurs, ce fait divers soulève la question du traitement du handicap dans le système pédagogique. Les enseignants sont très mal formés à l’approche du handicap tant vis-à-vis des enseignants handicapés que des élèves handicapés. Il est certain qu’un accompagnement appuyé de ce jeune enseignant à la prise de poste l’aurait beaucoup aidé à prévenir les actes violents et permis d’adapter la réponse à apporter au lieu de se laisser battre par ses propres élèves. Nous exigeons donc qu’un module solide de sensibilisation du handicap soit prévu non seulement dans le cadre de la formation initiale des enseignants mais également dans les cours prodigués aux enfants. Il est nécessaire d’expliquer, par séquençage, aux enfants, puis aux jeunes collégiens et aux lycéens, les enjeux liés au handicap: le respect de l’autre, l’écoute, la tolérance, l’aide aux personnes en difficultés, etc. Les occasions d’en parler n’en manquent pas (instruction civique, biologie, etc.)

Parce que le handicap fait tout entier partie de la société, acceptons-le et parlons en tous ensemble dès le plus jeune âge!

Frédéric BOUSCARLE
Président de Handi Pop’

Elu du 10e à Paris

Sophie GAUGAIN
Déléguée nationale à l’Handicap

Frédéric BOUSCARLE, Président d’HANDIPOP et conseiller d’arrondissement à Paris (10ème), soutient au nom des Républicains la candidature de Paris aux Jeux Olympiques de 2024. En appui au monde sportif français tant valide qu’handicapé, il réclame une implication totale des services de l’Etat pour optimiser les chances de la candidature française.

La France a raison de se lancer à nouveau dans la course à la flamme olympique.

Ces deux années de campagne constitueront un grand moment de communion où Françaises et Français seront rassemblés pour porter haut et fort un projet national à un niveau international.

Au-delà du seul aspect sportif, les jeux olympiques véhiculent des valeurs à laquelle nous sommes très attachés : culture de la performance, dépassement de soi, esprit d’équipe, respect des règles, respect de l’adversaire, etc. Ces jeux seront, pour les Français, l’occasion de rassembler durant plusieurs semaines autour de leurs champions valides et handicapés.

Afin que l’esprit de fête soit d’actualité en 2024, Frédéric BOUSCARLE attire l’attention du comité d’organisation sur la nécessité de remettre les sportifs handicapés au cœur de l’évènement et non plus en marge des compétitions comme c’est, hélas, le cas aujourd’hui. Pour cela, nous appelons à un rapprochement du calendrier des deux jeux voire la concomitance de quelques épreuves-sportives.

Frédéric BOUSCARLE
Président de HANDI POP’

Elu du 10e à Paris

+ d'actualités

Agenda

Erreur... Veuillez réessayer plus tard!

Suivez-nous !

twitter facebook dailymotion Youtube

Flickr


By Erik Rasmussen
campus 2011 ump marseilles projet 2012 ump site de ump